Facebook teste la réactivation automatique des comptes supprimés (au cas où vous voudriez revenir)

Facebook teste une nouvelle fonctionnalité de réactivation automatique des comptes fermés par les membres ayant quitté le réseau social.

« Si tu reviens, j’annule tout ! »
Ok, ce n’est pas Facebook qui est l’auteur de cette célèbre tirade par SMS, mais elle pourrait parfaitement s’appliquer à cette nouvelle fonctionnalité que le réseau social est en train de tester.
De quoi s’agit-il ? Constatant que nombre de ses membres quittent le navire, et que les plus jeunes notamment préfèrent aujourd’hui des réseaux sociaux comme Instagram, Snapchat ou même Twitter, Facebook se creuse les méninges pour mettre en place un dispositif de rétention qui lui permettrait de contenir un peu l’hémorragie (relative).
Car le sujet semble quand même pris très au sérieux par les dirigeants de Facebook. Selon une étude des chercheurs de l’Université de Cornell dans l’état de New York rapportée par nos confrères de MarketWatch, environ un tiers des membres inscrits sur Facebook font régulièrement une pause en désactivant leur compte. Sur les 1,35 milliards d’inscrits revendiqués par le réseau social, cela représente quand même une jolie masse de personnes qui s’évaporent dans le cyberespace ou vont rejoindre d’autres réseaux.

Cette nouvelle option, donc, dévoilée par une capture d’écran sur iPhone, offre la possibilité au membre qui ferme son compte d’accepter sa réactivation automatique selon un délai de 1 à 28 jours. Bien sûr il est toujours possible de fermer définitivement son compte mais la notion de « définitif » est très flexible dans les réseaux sociaux, et Facebook n’échappe pas à la règle : même si vous quittez le réseau, vos données sont conservées et stockées dans l’hypothèse où vous changeriez d’avis plus tard. Dans ce cas, il suffit de se « réinscrire » avec ses anciens identifiants et hop welcome back, votre compte est réactivé avec toutes ses archives comme si rien ne s’était passé.
Cette nouvelle option ne fait finalement que rendre la chose plus facile et automatique pour les éventuels indécis qui tentent une petite pause mais ne cherchent pas forcément le divorce.
Mais bon on la sent bien quand même la petite tentative de rétention : Facebook vous aime d’amour et n’entend pas vous perdre aussi facilement.
(image d’intro : Free Digital Photos)

Posts les plus consultés de ce blog

Mise à jour de l'interface PassOrange.Sn